top of page
Rechercher

Vieilles pierres ou villa moderne ?


Comme évoqué dans mon article sur les principaux critères pour bien acheter sa maison à la campagne, ce critère est essentiel pour s’installer sereinement dans sa nouvelle maison.

Car, même si comme nous et la majeure partie des citadins achetant à la campagne, vous êtes très sensibles au charme de votre logement, il faut comprendre ce qu’implique l’achat d’une maison ancienne. Au-delà des travaux supplémentaires à considérer (et je vous renvoie à l’article précédent pour savoir ce que vous êtes prêts à gérer, il existe un certain nombre de différences importantes qui changeront votre quotidien. Voici un récapitulatif des principales différences entre les 2 types de logement :

  • L’objet de la construction

Dans une villa moderne (construite depuis les années 70), les pièces ont été pensées pour notre vie moderne, elles sont bien agencées et optimisées. Les circuits (eau et électricité) ont été conçus pour un entretien régulier et facile d’accès, dans un vide sanitaire ou un faux plafond. Résultat: les réparations sont moins coûteuses.

Le mas provençal n’ayant pas été bâti comme un lieu de villégiature, il ne possédait pas naturellement les atouts pour y venir 5 semaines par an avec des amis et que chacun ait sa propre salle de bain. Des aménagements ont donc été menés au fil des décennies pour le rendre plus “loisirs” mais ces travaux ont souvent été réalisés au compte goutte selon les besoins des propriétaires. C’était pour apporter l’électricité ici, créer une salle de bain dans le grenier, créer une mezzanine, etc. Résultat, ces rafistolages craquent de temps en temps et créent des surprises, parfois coûteuses.

Pour notre part, nous avons découvert un regard de canalisation sous la terrasse en béton dans une véranda et un lave-vaisselle relié aux eaux pluviales dans la cuisine d’été… j’attends la suite avec impatience 🙂

  • Isolation

En revanche, les vieilles maisons ont été conçues selon le climat de la région et présentent même aujourd’hui encore une bien meilleure isolation. En Provence, l’architecture des mas est pensée pour se protéger de la chaleur avec des murs en pierres épais et des petites ouvertures. Le bâtiment est orienté plein sud pour se protéger du Mistral et les ouvertures sont inexistantes côté nord. Ils n’ont d’ailleurs pas besoin de climatiseur pour bien vivre l’été.

Les villas modernes ont souvent de grandes ouvertures pour maximiser la luminosité mais celles-ci rendent nécessaire l’utilisation d'un climatiseur pour supporter l’été.

  • Charme

Quand on achète un vieux corps de ferme pour y habiter, on souhaite généralement sublimer ce charme (sinon c’est dommage quand même) et mettre en avant l’histoire de son habitation, et cela passe par un choix méticuleux des matériaux. Le budget alloué peut vite grimper pour acheter le papier peint avec les motifs du coin, le poêle à bois typique ou tout autre matériau uniquement disponible dans LE fournisseur local. De même, les artisans ne savent pas tous travailler les matériaux traditionnels donc cela réduit encore le champ des possibles.

  • Localisation

Par définition, la vieille pierre ne se construit plus n’importe où, on ne sait plus faire donc on la retrouve dans des endroits bien typiques de l'époque où elles ont été construites. Le fait d’acheter une maison ancienne implique donc de choisir aussi une typologie de lieu. On retrouvera principalement les vieilles maisons au cœur des villages ou isolées (anciennes fermes, magnaneries ou maisons de maître pour des exploitations agricoles).

Les villas ont pu se construire un peu partout selon la disponibilité des terrains donc il est plus probable d’avoir une belle vue sur le Mont Ventoux, la vallée du coin ou le village classé. En revanche, il est aussi très probable de les trouver dans les zones résidentielles construites entre 1970 et 2000 en bordure des villes.

  • Le terrain

Le type de construction influencera directement sa taille : un mas viendra naturellement avec un grand terrain car il s’agissait de la maison de maître de l’agriculteur. En revanche, pour trouver une vieille maison en pierre avec peu de terrain, il faudra très probablement regarder du côté des maisons de villages.

Pour les villas, c’est plus hétéroclite même si on trouve des terrains proportionnels aux surfaces habitables.

Tout comme la partie habitable, l’aménagement du terrain dépendra de la destination de la construction. Dans une villa moderne, la piscine a été construite en même temps que la maison et d’ailleurs a été conçue juste à côté pour maximiser son utilisation. Il existe également des terrasses attenantes pour profiter pleinement des extérieurs.

Dans une bastide, il n’existait généralement pas de piscine à l’origine donc elles ont été créées comme c’était possible, parfois au fond du jardin. Quand elle n’est pas encore construite, cela peut créer de véritables casse-tête pour tirer les arrivées d’eau et d'électricité.

Pour ceux qui veulent le beurre et l’argent du beurre, il sera toujours possible de trouver de beaux mas anciens tout refaits avec des circuits électriques aux normes, une isolation optimisée et des matériaux de qualité et fidèle à l’histoire de la bâtisse mais il faudra mettre le prix dans ce cas ou passer par un chasseur 🙋


2 vues0 commentaire
bottom of page